Recommander Imprimer

Un appel des Evêques en faveur des pays en voie de développement

Les Évêques de Belgique en appellent à l'annulation de la dette des pays en voie de développement et organisent une collecte spéciale.

La Banque mondiale prévient : plus de cent millions de personnes seront acculées à un statut d'extrême pauvreté en raison de la pandémie. Pour essayer d'enrayer ce processus, des communautés chrétiennes du monde entier lancent un appel à geler la dette des pays en voie de développement au moins pour la durée de cette pandémie. La même demande est adressée au Fonds Monétaire International et à la Banque mondiale.

Les Évêques de Belgique appuient cette demande. Ils prennent l'initiative d'organiser une collecte spéciale pour les pauvres, lors de toutes les célébrations du week-end des 14 et 15 novembre dans le pays. Le produit des collectes sera versé à Entraide & Fraternité et à Broederlijk Delen.

people 5347835 1280La Banque mondiale et le Fonds Monétaire International ont insisté auprès des gouvernements et des créanciers particuliers pour que les dettes soient reportées ou réduites. L'annulation de la dette est le moyen le plus rapide pour dégager les fonds indispensables pour éviter à des millions de personnes de tomber inutilement dans une extrême pauvreté en raison de la pandémie.

Des communautés chrétiennes du monde entier demandent que ces organisations internationales participent elles aussi à ce processus de réduction ou de remise de dette, au moins pour la durée de la crise du Covid-19. Cet appel fait écho à celui lancé par le Pape François pour la Journée mondiale de prière pour le respect de la création, ce 1er septembre. Ce jour-là, le Pape a lancé un appel à la remise des dettes de pays les plus fragilisés, reconnaissant par-là les conséquences dramatiques des crises médicales, économiques, et sociales vécues dans ces pays suite à la pandémie du Covid-19.

Priorité aux plus fragiles

Les initiateurs de cet appel insistent : sans une remise de la dette, le risque est grand pour les pays en voie de développement de ne pas pouvoir disposer des moyens dont ils ont désespérément besoin de toute urgence pour enrayer définitivement la contagion, pour bien soigner les personnes contaminées, et pour atténuer les conséquences économiques et sociales, des dégâts provoqués par le virus, et y parer.

'Le rôle du FMI et de la Banque mondiale est essentiel pour prendre cette crise à bras le corps, en donnant la priorité aux besoins des plus fragiles, en tirant les leçons du passé, et en essayant de guérir notre monde en l'aidant dans sa reconstruction.'

Les Évêques de Belgique appuient maintenant cet appel car les réunions annuelles du FMI et de la Banque mondiale auront lieu la semaine prochaine. L'initiative en a été prise dans notre pays par Entraide & Fraternité et Broederlijk Delen, appuyés par Caritas et le réseau Justice & Paix.

Collecte spéciale lors des célébrations

A l'initiative des Évêques de Belgique, une collecte spéciale sera aussi organisée lors des célébrations des 14 et 15 novembre, qui est aussi la Journée mondiale des pauvres dans l'Église catholique. Le produit en sera versé à Entraide & Fraternité et Broederlijk Delen.

Les Évêques de Belgique
SIPI – Bruxelles, vendredi 9 octobre 2020

 

  • Créé par
    Diocèse de Tournai

Agenda

A vivre cette semaine
Voir tout l'agenda
Les midis du vivre-ensemble reviennent : nouvelle formule en...
mardi 17 novembre 2020
Profiter de l'heure de midi ensemble pour casser la croûte, partager ses idées et débattre de sujet...
Maison diocésaine de la prière : reprendre souffle !
samedi 7 novembre 2020
samedi 12 décembre 2020