Recommander Imprimer

Le Tour Saint-Vincent de Soignies, chef d'œuvre de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Depuis le 17 juillet, le Tour Saint-Vincent de Soignies est reconnu comme chef d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

GT Arrivee Confreres Guy FocantLe Grand Tour Saint-Vincent, l'une des plus anciennes traditions religieuses du pays, affiche plus que jamais une belle vitalité. Chaque lundi de Pentecôte, depuis 1262, la communauté sonégienne se donne rendez-vous pour célébrer ses racines et affirmer son identité autour de la châsse du saint patron. Celle-ci est portée à l'épaule par des « confrères » tout autour de la ville, au départ de la collégiale romane Saint-Vincent.

Cela n'a pas échappé à la Fédération Wallonie-Bruxelles qui vient de le reconnaître officiellement : le Grand Tour, alliant fidélité à ses origines et créativité pour se régénérer, conserve une grande capacité de mobilisation. Ainsi, cette année, la manifestation n'a pu avoir lieu en raison du confinement, ce qui n'était pas arrivé même durant les deux guerres mondiales ! Qu'à cela ne tienne, de multiples initiatives ont permis aux habitants de vivre quand même le Tour ensemble, autrement.

La reconnaissance par la Fédération Wallonie-Bruxelles du Grand Tour comme « chef-d'œuvre » de patrimoine vivant porte sur l'ensemble des traditions qui y sont liées entre l'Ascension et le mardi de Pentecôte. Ceci inclut au premier chef la Procession historique qui accompagne « en grande pompe » le retour des reliques à la collégiale à l'issue du Grand Tour. La Pentecôte 2021 sera une édition spéciale pour fêter le centenaire de la Procession historique, associant « tableaux vivants » évoquant l'histoire du saint, formations musicales, délégations de paroisses, groupes de cavaliers, etc.

Les associations porteuses de la tradition, dont la Confrérie Saint-Vincent forte de plus de 750 membres, rappellent que chacun, Sonégien ou non, est bienvenu au Grand Tour, quelles que soient ses convictions et motivations à y participer.

2020 : un Tour pas comme les autres

GT Chemin Tour Lette Guy FocantConfinement oblige, l'édition 2020 du Tour Saint-Vincent a du être annulée. Cependant, les fidèles ont participé à leur manière à la tradition. 

Ainsi, la ville a été décorée aux couleurs du Tour : le grand pavois (oriflammes pendus entre les deux tours de la collégiale) a été mis en place comme d'habitude le samedi de Pentecôte, mais tôt le matin au lieu de midi. A la dernière minute, les autorités communales ont contacté l'entreprise de couvreurs qui s'en occupe depuis 100 ans, de génération en génération, pour changer l'horaire et ainsi éviter tout rassemblement sur la Grand Place.

Un remarquable reportage à partir de documents d'archives a été réalisé par un membre de la confrérie Saint-Vincent, Frédéric Solvel, qui a été diffusé le lundi de Pentecôte à plusieurs reprises sur la TV régionale et sur le site de la confrérie, dont la 1ère fois à 6h du matin « en direct » du départ traditionnel du Grand Tour.

Le Tour a été réalisé en individuel/petit comité familial ou amical par de nombreux Sonégiens soit le lundi de Pentecôte soit dans les jours qui ont précédé. Toutes les chapelles du Tour étaient revêtues d'une décoration florale pour l'occasion. Un reportage avec des chants et intentions de prières à chaque halte a été diffusé pour soutenir les démarches personnelles.

Le lundi, les châsses ont été exposées dans le chœur de la collégiale Saint-Vincent sous la garde des confrères, comme support à la prière.

Pendant tout le week-end, les réseaux sociaux ont « chauffé », avec énormément de partages de photos et de vidéos ainsi que de documents d'archives, etc.

De nombreuses traditions liées

GT Chem Couture Grande Chasse Guy FocantLe Grand Tour n'est pas un moment isolé : il se prépare et se conclut jusqu'à l'année suivante. De nombreuses traditions y sont associées, comme le « Petit Tour » de l'Ascension, le Souper au Jambon, le grand pavois de la collégiale, le Tour à Foyas, la messe des Confrères et la messe des Pèlerins, les chants du Tour (traditions orales), la descente et la remontée de la châsse, la Procession historique, la « passation des pouvoirs » d'un maître à l'autre de la confrérie,...

Le Conseil de la Confrérie est actif toute l'année. Le « Vestiaire de la Procession » travaille un après-midi par semaine pendant de nombreux mois.

En septembre 2019, une rencontre exceptionnelle des châsses de Vincent, patron de Soignies, et de Waudru, son épouse devenue patronne de Mons, a été organisée à l'initiative de la Confrérie Saint-Vincent pour commémorer le double anniversaire d'une pareille rencontre « au sommet », à mi-chemin entre les deux villes (soit à Casteau). En 1919, il s'agissait d'honorer une promesse faite durant la 1ère Guerre mondiale. En 1349, les habitants des deux villes voulaient remercier les saints patrons de les avoir protégés de la grande peste qui ravageait alors l'Europe. Il y a quelques mois seulement, ce type de vaste épidémie semblait appartenir au seul Moyen Age...

La rencontre de 2019 a rassemblé plus de 2000 personnes et était présidée par l'Evêque de Tournai, Mgr Harpigny. Une conférence, une exposition et une publication contextualisaient l'événement.

2021 : centenaire de la Procession historique

En 1921, la procession historique, qui accompagne le retour des châsses à la collégiale à l'issue du Tour, est née dans sa forme actuelle, telle qu'imaginée par le Doyen Paul Scarmure durant sa captivité en 1918. Elle s'organise en divers types de groupes : des « tableaux » historiques en costumes évoquant la vie de saint Vincent en lien avec l'histoire de Soignies, dont de très nombreux cavaliers (une tradition ancienne à Soignies), des délégations de toutes les paroisses de l'entité (ou paroisses amies) avec leur saint, y compris les mouvements de jeunesse, des groupes musicaux, les autorités civiles et religieuses fermant la marche.

Source : Communiqué de presse

Photos : Guy Focant

 

  • Créé par
    Diocèse de Tournai

Agenda

A vivre cette semaine
Voir tout l'agenda
Sanctuaire de Beauraing : agenda
dimanche 20 juin 2021
Le sanctuaire de Beauraing nous communique les informations et activités du mois de juin.
Vivre l’année ignatienne
samedi 31 juillet 2021
Une année ignatienne s'est ouverte le 20 mai 2021, jour du 500e anniversaire de la blessure d'Ignac...