Recommander Imprimer

Yves Verfaillie : une vocation dès l’enfance

L’abbé Yves Verfaillie quittera en septembre ses fonctions de doyen de Lens pour devenir le doyen de Beloeil-Bernissart. Portrait d’un prêtre dont la vocation est née très tôt.

Yves Verfaillie Blaton 2 Mouscronnois d’origine, l’abbé Verfaillie, 50 ans, est prêtre depuis 26 ans. Dès l’enfance, sans même comprendre ce qu’il vivait, il était émerveillé par la liturgie et souhaitait devenir enfant de chœur. Il se définit lui-même comme un « rat de sacristie ». C’était l’époque où on venait le chercher à l’école pour servir des funérailles.

Il entre au Séminaire dès sa sortie des humanités. Après des études en Philosophie à Namur, il suit des cours de Théologie à Tournai. Du président du Séminaire de Tournai, l’abbé Jean Dufrasnes, il a beaucoup appris. Comme ses camarades, l’abbé Dufrasnes l’a formé à être prêtre, un apôtre, homme de prière, d’étude et de liturgie.

Après son ordination en juin 1990, Mgr Huard l’envoie comme vicaire à Wasmes (Colfontaine), qu’il quitte quatre ans plus tard pour Charleroi (Ville Haute), où il officie pendant cinq ans. Il devient ensuite adjoint du doyen de Mons avant d’être nommé, en 2004, doyen de Lens. Il s’agissait de son premier poste en première responsabilité, une nomination qui marque. « Ce n’est pas évident de quitter Lens. J’ai encore récemment été remercié par des personnes pour ma collaboration toutes ces années. C’est un coin vivant, avec ses trois Patro qui font beaucoup. Ils mettent un bon esprit d’amitié et sont fédérateurs. Même si les politiques n’étaient pas engagés, ils étaient souvent présents aux fêtes ».

Son arrivée à Beloeil-Bernissart alors que l’UP se prépare à entrer dans une année de refondation n’est pas une coïncidence. Il a déjà connu une refondation avec l’UP de Lens, ce qui lui permettra de profiter de cette expérience. « Un état des lieux a déjà été réalisé, c’est un bel outil et une belle opportunité pour découvrir tout ce qui existe dans les paroisses ».

Une fois installé, il partira à la rencontre de ses paroisses et de ses paroissiens mais aussi de ses confrères. Il souhaite en effet les rencontrer régulièrement et installer une fraternité sacerdotale qui leur permette de travailler en bonne collaboration

Parmi les points qu’il voudrait développer, il y a le contact avec les jeunes. Entre les mouvements de jeunes et les acolytes, il espère réaliser de belles choses. Et qui sait, découvrir de nouvelles vocations…

Dans son nouveau doyenné, l’abbé Verfaillie souhaite également rencontrer les libres penseurs et la communauté musulmane de Bernissart. Non par prosélytisme, mais parce que c’est important. La rencontre qui s’est récemment déroulée à Farciennes est un bon exemple de fraternisation. C’est ce que le pape François appelle aussi « aller à la périphérie, sans oublier sa communauté ». Comme prêtre, il est appelé à convertir, mais estime que la première personne qu’il doit convertir est lui-même.

L’abbé Verfaillie est en effet aussi responsable du service diocésain des vocations. Lorsqu’on lui demande comment il pense éveiller de nouvelles vocations, voici ce qu’il répond : « La prêtrise, c’est notre vie, on peut y être heureux. Un prêtre heureux, enthousiaste, attaché à la personne du Christ est un bon témoin ». Admirateur du Pape François, il considère que celui-ci rejoint son idéal de prêtre : proche des gens, humble, joyeux et courageux.


L’abbé Yves Verfaillie prendra ses fonctions dans le doyenné de Beloeil-Bernissart à partir du dimanche 4 septembre. 

Son installation officielle par M. le Doyen principal Benoît Lobet aura lieu le dimanche 23 octobre à 15h
en l’église St-Pierre de Beloeil.

La messe d’au revoir à Lens aura lieu le dimanche 11 septembre à 10h.

Photo: l'abbé Yves Verfaillie devant l'église de Blaton

 

  • Créé par
    Diocèse de Tournai

Agenda

A vivre cette semaine
Voir tout l'agenda
Vivre l’année ignatienne
dimanche 31 juillet 2022
Une année ignatienne s'est ouverte le 20 mai 2021, jour du 500e anniversaire de la blessure d'Ignac...
Mons : 2e stage d'orgue
lundi 4 juillet 2022
Du 4 au 6 juillet 2022, la collégiale Sainte-Waudru de Mons accueillera Thomas Ospital pour mener u...